26/02/2024

Holala… La fonte des glaces en Antarctique, c'est comme voir un igloo fondre sous le soleil arctique : une situation qui fait froid dans le dos, mais qui nous fait également sourciller d'inquiétude.


Imaginez-vous : les glaciers qui reculent, les icebergs qui se prennent pour des puzzles géants, c'est un peu comme si la banquise se mettait à jouer à cache-cache avec nous, mais d'une manière pas si amusante que ça.


L'Antarctique occidental, c'est un peu le bout du monde qui prend le coup de chaud en premier. Et croyez-moi, ce n'est pas juste une affaire de manchots qui perdent leur terrain de jeu. Non, ça a des répercussions sérieuses, comme faire monter le niveau de la mer et menacer les villes côtières avec un bain de pied forcé.


Et puis, il y a cette histoire d'eau douce qui se libère à tout va, perturbant les courants marins comme un enfant qui secoue un verre d'eau. C'est un vrai casse-tête pour les scientifiques, qui tentent de comprendre ce foutoir tout en gardant leur calme.


Alors, pendant que certains dessinent des bonhommes de neige, d'autres se creusent les méninges pour trouver des solutions à ce problème. Car soyons sérieux un instant : réduire les émissions de gaz à effet de serre, c'est comme mettre de la crème solaire sur notre planète. C'est pas glamour, mais c'est essentiel si on ne veut pas finir les pieds dans l'eau.


La fonte des glaces en Antarctique, un sujet qui n'est pas à prendre à la légère, mais sur lequel on peut quand même glisser une petite touche d'humour pour ne pas fondre en larmes. 

Design © SD GRAPHIC SALVAT Daniel 2024

Graphiste illustrateur créateur de site web Freelance

Siret : 512 513 748 000016

APE : 7401Z

TVA non applicable “article 293 B du CGI“

recherche sd graphic

Trouvez votre bonheur par ici…

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

Refuser

OK